Petits travaux climatisation en entreprise

Les petits travaux à effectuer avec votre climatisation Le climat, l’exposition et l’isolation de notre logement, l’état de santé, nous fait réagir de manière différente à la chaleur. Lorsqu’elle devient trop forte, nos activités sont perturbées . C'est là qu'intervient les modes de climatisation.

Principe de fonctionnement de la climatisation

climatisation Paris, 75001

climatisation Paris, 75001

La production d’air frais se base sur les changements entre la phase liquide et la phase gazeuse d’un fluide frigorigène, le système comporte un évaporateur et un condenseur qui sont des échangeurs et un compresseur. L’air chaud capté se refroidit au contact du fluide liquide. Celui-ci passe en phase gazeuse. Dans le compresseur, le gaz est comprimé et sa température augmente. Dans le condenseur, le fluide à l’état gazeux redevient liquide et les calories sont libérées à l’extérieur, il refroidit l’air qui est dirigé vers les pièces à rafraîchir puisliquidee repasse dans l’évaporateur et le cycle peut recommencer. Des ventilateurs assurent la circulation. On peut contrôler la température grâce à une télécommande.

Différents types de climatiseurs

Il existe plusieurs catégories d’appareils de climatisation : Le climatiseur mobile convient pour un logement en location, pour un coût peu élevé et sans travaux. Il consomme beaucoup d’énergie et est assez bruyant. Certains sont réversibles et peuvent servir de chauffage d’appoint. Le climatiseur mural sans partie extérieure, valable quand le règlement communal ou de copropriété interdit une extension en façade. Ses performances et son confort se rapprochent d’une climatisation complète. L’appareil est assez encombrant. La climatisation réversible ou pompe à chaleur air/air crée du froid en été et du chaud en hiver. On parle de monosplit pour une pièce ou de bi- ou multisplit lorsque plusieurs pièces sont rafraîchies. Cela permet de vivre normalement malgré une forte chaleur sans devoir s’enfermer ou multiplier les douches, ainsi, la fraîcheur est bien répartie mais le prix est élevé avec l’installation d’un groupe extérieur et l’entretien annuel par un chauffagiste agréé.   De plus, le niveau sonore est gênant près des chambres ou pour les voisins. La climatisation gainable intégrée dans la construction avec ou sans groupe externe est performante, confortable et esthétique sans consommer trop d’énergie. Elle peut servir de chauffage en hiver. Le prix en est élevé. Et trois techniques plus« naturelles» : La pergola bioclimatique permet un ombrage contrôlé d’une terrasse grâce à des capteurs de soleil, de vent et de pluie qui gèrent des lames pouvant être ouvertes, semi-fermées ou fermées en fonction de la météo. Cela évite la surchauffe des pièces voisines. On peut aussi installer des brise-soleil sur d’autres fenêtres. La climatisation solaire utilise l’électricité produite par un panneau solaire pour alimenter une pompe à chaleur air/air ou air/eau réversible avec un climatiseur à compression ou à absorption et un conditionnement d’air à évaporation. Ce système est coûteux mais consomme peu d’énergie. Son installation est complexe et doit se faire par un professionnel qualifié. La climatisation naturelle par puits canadien qui sert de chauffage, de ventilation et de climatisation. Elle se fonde sur l’inertie thermique du sol. Il reste plus frais en été et moins froid en hiver. Il faut creuser pour installer des tuyaux souterrains. L’air extérieur est aspiré, passe dans ces tuyaux et est rafraîchi avant d’être réparti dans le logement.

Quels petits travaux pouvez-vous réaliser vous-même sur votre système de climatisation ?

Le type de climatiseur choisi est important. Vous pouvez effectuer de petits travaux de maintenance afin d’assurer le bon fonctionnement de l’appareil et une température correcte. Cela vous évite aussi l’intervention vite coûteuse d’un professionnel. Vous pouvez faire des vérifications simple le changement de fusible ou d’une pile, le branchement électrique, le contrôle de la sortie d’air en enlevant ce qui l’empêche. Nettoyez le filtre encrassé qui augmente le bruit l’usure des roulements. De plus, l’unité intérieure contient le bac à condensat qui se remplit de résidus d’eau issus de la condensation de vapeur lors du refroidissement de l’air. Le bac ou le tuyau bouché laisse couler de l’eau. Il suffit de vider ou de déboucher. D’autres solutions existent pour garantir un bon fonctionnement d’un climatiseur. Ce dernier joue aussi le rôle de déshumidificateur et protège votre santé. Certains modèles ont un filtre photocatalytique qui assainit l’air.

Installation, entretien et réparations des appareils de climatisation à effectuer par des professionnels agréés

Pour vous aider dans votre choix de la climatisation et bien dimensionner votre installation, faites appel à un artisan chauffagiste ou un électricien agréé en génie climatique de bonne réputation dans votre région. La qualification RGE (reconnu garant de l’environnement) assure une garantie supplémentaire et permet certaines subventions. Un entretien une ou deux fois par an par un professionnel de la climatisation est vivement conseillé. Il vérifiera la pression de l’air expulsé, le circuit d’eau et l’étanchéité et fera un nettoyage complet. Cela évite des pannes coûteuses, une clim qui sent mauvais ou qui coule. Si la pompe à chaleur gèle, cela nécessite l’intervention d’un dépanneur professionnel qui va vérifier le fluide frigorigène, son débit assez puissant et son niveau. Le remplacement du fluide, vu sa nature dangereuse et la manipulation délicate, doit nécessairement se faire par un professionnel agréé. Si le souffle du courant d’air n’est ni chaud ni froid mais que la sortie est bien libre, il faudra vérifier l’état du compresseur. Il est intéressant de souscrire un contrat d’entretien dès l’installation de votre climatisation. Cela diminue le coût des interventions. Voici un tableau indicatif du prix de quelques réparations sur un climatiseur La main d’œuvre s’élève de 100 à 300 € Une fuite de frigorigène coûte de 10 à 350 € ! Son renouvellement complet est facturé entre 25 et 250 € Un changement de carte électronique varie de 50 à 300 € Le remplacement d’un fusible, d’un relai ou d’un disjoncteur peut s’élever de 50 à 200 € Celui d’un thermostat de 60 à 200 € La réparation du condenseur peut atteindre 200 € Le remplacement du serpentin d’évaporation varie de 80 à 1750 € Le moteur de ventilateur du condenseur vous coûtera jusqu’à 2100 € Eh oui le confort d’une bonne climatisation peut donner des sueurs froides à votre compte en banque !

Proximité

Un compagnon privilégié 
à votre écoute pour la réalisation de tous vos travaux

Expertise

Pour chaque corps de métier, 
vous bénéficier de compétences techniques.

Réactivité

Une analyse des besoins à chaque demande de vos projet. Nous en faisons notre priorité

Partenaire

Flservices c'est  faire le choix d'un partenaire durable exigeant au service  de votre confort

Remplissez le formulaire