Réglementation pour la climatisation : un contrôle obligatoire

Réglementation pour la climatisation : un contrôle obligatoire

Un certain nombre de normes attestent et régissent la conformité de l’utilisation d’un système de climatisation. Le respect des réglementations pour la climatisation permet de garantir la sécurité et la qualité de votre climatiseur. Vous allez découvrir les obligations concernant la mise en place d’un climatiseur.

Quelles sont les normes pour une installation de climatisation ?

Beaucoup l’ignorent, mais la loi n’autorise pas un particulier à se charger d’une l’installation de climatisation. En effet, c’est un travail qui doit être confié à un professionnel qualifié, surtout dans le cas d’une climatisation split. Notez que l’installation de ce type de climatiseur nécessite l’utilisation de produits toxiques. Cela est dû à la présence d’une substance frigorigène responsable de la production du froid. 

Sa composition chimique est aussi dangereuse pour l’homme que pour l’environnement. Vous devez contacter un professionnel qui dispose d’une attestation justifiant sa capacité à manipuler ce type de produit. Cependant, certains types de climatisation sont assez simplistes et ne nécessitent pas forcément l’appui d’un professionnel. C’est le cas des climatiseurs mobiles ou monoblocs qui peuvent se brancher à une prise. 

Quelles sont les normes de climatisation pour le voisinage ?

En premier lieu, une climatisation peut produire des nuisances sonores susceptibles de déstabiliser votre confort et celui de vos voisins. En effet, si votre climatisation émet un bruit intense et répétitif, votre voisin serait en droit de se plaindre. Dans ce cas, vous serez en infraction et vous risquez une amende. Ainsi, de nombreux textes de loi existent pour régler les problèmes de nuisances sonores dues au voisinage. 

En second lieu, vous devez garder une bonne distance entre votre climatisation et les habitations voisines. Bien qu’une norme précise n’existe pas réellement sur ce point, vous devez y faire attention. Pour éviter tous soucis, installez votre unité extérieure soit à 6 m de distance par rapport au voisinage. Par ailleurs, vous pouvez informer vos voisins de l’installation de votre climatisation. Cela vous permettra de prévenir et même d’éviter les problèmes avec vos voisins.

Quelles sont les normes concernant l’entretien de la climatisation ?

La norme régissant l’entretien de la climatisation stipule que cela doit se faire dans l’année d’installation et tous les 5 ans. Cependant, cela n’est obligatoire que si votre climatisation contient plus de 2 kg de fluide et génère une puissance supérieure à 12 kW. Par ailleurs, l’entretien d’une climatisation doit se faire par un professionnel certifié. Celui-ci se chargera de la réalisation des travaux d’entretiens et de vous délivrer un certificat d’étanchéité. 

C’est un document valable pendant 5 ans qui devra être bien conservé. Si durant l’intervalle des 5 ans vous constatez un problème sur votre climatisation vous devez directement contacter un professionnel. Vous ne devez surtout pas attendre la date d’entretien pour signaler votre problème de climatisation.

Quelles sont les autres normes pour la réglementation climatisation ?

L’installation d’une climatisation nécessite le respect de certaines normes qui régissent la réglementation climatisation. En voici quelques-unes : 

La norme NF PAC 

Cette norme représente un label de qualité indiquant la conformité de votre climatisation par rapport aux normes en vigueur. La norme NF PAC démontre d’abord que le climatiseur possède la bonne performance. Ensuite, qu’elle émet de faibles nuisances sonores ! Enfin, elle garantit la puissance thermique du système de climatisation.

L’appellation QualiPAC 

Cette norme garantit les compétences du professionnel chargé de l’installation. L’appellation QualiPAC démontre que le technicien possède les aptitudes nécessaires à l’installation du système de climatisation. 

La certification EUROVENT

Cette certification propose une liste des systèmes de climatisation contrôlée et répondant aux normes. Elle garantit au professionnel la fiabilité des climatiseurs à proposer et à installer.

Que dit la norme RT 2012 ?

La norme ou réglementation thermique RT 2012 impose une fourchette de consommation d’énergie pour les habitations neuves. C’est une règle de consommation qui ne s’applique pas seulement à la climatisation, mais aussi à d’autres appareils. C’est une réglementation très utile qui permet de réduire la consommation des habitations en énergie. 

L’intervalle de consommation stipulé par la norme RT 2012 est de 0 à 50 kWhEP/m2. Lorsque la consommation d’une habitation respecte cette norme, elle peut être qualifiée de bâtiment basse consommation. Comme vous le savez sans doute, une climatisation consomme énormément d’énergie. Pour respecter la norme, vous devez optimiser votre isolation thermique. Par ailleurs, vous pouvez réaliser un bilan thermique afin de faciliter votre choix de climatisation. 

Comment contrôler les obligations liées à l’entretien de votre climatisation ?

Si vous ignorez les caractéristiques de votre climatisation, vous pouvez vous référer à la notice ou à son étiquette. Cela vous permettra de mieux connaître les obligations liées à son entretien. Depuis 2013, les normes européennes exigent une étiquette sur chaque unité de climatisation. 

Cette étiquette renseigne sur sa puissance en énergie et en acoustique, le SCOP et le SEER. D’un côté, le SCOP indique le rendement saisonnier et la classe énergétique en mode chaleur. De l’autre côté, le SEER renseigne sur la valeur d’efficacité énergétique saisonnière et la classe énergétique en mode froid. 

En conclusion, de nombreuses réglementations régissent la mise en place d’un climatiseur. Gardez à l’esprit que c’est une responsabilité à confier à un professionnel. Vous devez toujours faire un contrôle pour savoir si votre système de climatisation est toujours conforme aux normes.

Laisser un commentaire